Comment soutenir un auteur indé ?

Il y a de plus en plus de lecteurs qui s'intéressent aux auteurs indés, également chez les chroniqueurs. C'est tout simplement génial. Mais il ne suffit pas d'aimer une œuvre ou un auteur pour les rendre populaires. Si vous avez eu un coup de cœur ou si vous pensez qu'un écrivain mérite d'être plus (re)connu, il ne tient qu'à vous de l'y aider. Car l'auteur, lui, a peu de moyens à sa disposition pour y arriver.

Je vais certes prêcher ma paroisse dans cet article, mais la liste qui suit s'applique bien évidemment à tous les auteurs indés que vous appréciez.


Parler à l'auteur.

Ça peut paraître superflu mais c'est pourtant important. Un auteur indé débutant (ou pas, d'ailleurs) a peu de lectures et la motivation peut vite baisser. Avoir un lecteur qui nous contacte via les réseaux sociaux, ou tout autre moyen, pour nous partager son plaisir de lecture, ça renforce le moral et aide à continuer de produire.
Avec Twitter et Facebook, il est facile de retrouver les auteurs et de communiquer avec eux, donc n'hésitez pas.

Commenter et noter

La notoriété, ça n'est pas qu'une question de ventes, mais aussi d'appréciation. La plupart des auteurs indés ont leurs œuvres à disposition sur les grosses plateformes de vente en ligne (Amazon, FNAC, etc). Pour les aider, vous pouvez noter et laisser un commentaire sur leurs produits.
Après, je comprends qu'il n'est pas toujours évident de poser une critique intéressante et objective, mais vous n'avez pas besoin non plus de pondre un roman. Un simple « J'ai adoré, vivement la suite » suffit. L'important, c'est de montrer aux lecteurs potentiels, quand ils passent sur une fiche produit, que l'œuvre a déjà intéressé du monde et qu'ils ont apprécié ce qu'ils ont lu.
Ça ne vous coûte rien, à part quelques minutes de votre temps. Et ça a un réel impact sur la notoriété de l'auteur que vous souhaitez soutenir.

Faire la promo

Vous pouvez bien sûr en parler sur les réseaux sociaux mais, entre vous et moi (petit placement de produit pour le roman de Mandy Fabret ^^), très peu de gens qui vous suivent sont réellement intéressés par ce que vous lisez. Et c'est d'autant plus vrai pour les auteurs. Pour en avoir parlé avec Marie Tinet il y a quelques jours, un faible pourcentage des gens qui la suivent ont réellement lu ses écrits. C'est à se demander si les gens ont un réel intérêt quand ils aiment ou suivent quelqu'un...
Donc Internet n'est pas l'unique moyen, et probablement pas le meilleur. On ne vous demande évidemment pas de sortir les banderoles et de partir en campagne pour un auteur, mais un petit mot glissé autour d'un verre entre potes, par exemple, peut déjà semer une petite graine. Et pourquoi pas, la prochaine fois que vous vous rendrez dans une FNAC, demander après l'œuvre de votre auteur indé et méconnu préféré à un vendeur. Certes, il ne la trouvera sans doute pas, mais ça peut lui mettre la puce à l'oreille.

Mettre en relation

Vous avez un pote qui travaille dans une librairie ou une bibliothèque ? Vous avez une connaissance qui bosse dans le milieu de l'édition ? L'ami d'un ami qui est illustrateur ou graphiste ? Pourquoi ne pas les mettre en relation avec l'auteur ?
Se construire un réseau est primordial pour un auteur indé et le bouche à oreille a une grande importance. L'aider à se faire connaître des autres professionnels du métier augmente sa visibilité et peut améliorer sa notoriété. Encore une fois, l'auteur est limité sur cette partie et vous pouvez grandement contribuer à le faire connaître.


Partager

Je vais mettre en marche mon côté scientifique ici mais chaque conséquence a sa cause. Même si vous pensez être tombé par hasard sur un livre dans une librairie, vous y êtes entré car d'autres œuvres vous ont amené à aimer lire. Donc en prêtant vos bouquins à vos amis ou votre famille, vous pouvez faire naître la petite graine qui amènera d'autres personnes à aimer, voire soutenir, l'auteur.
Ça fonctionne également en déposant le bouquin dans une "boîte à lire" de votre quartier, par exemple. En bref, amener les autres à lire aide l'auteur, même s'il ne gagne pas d'argent avec ce genre de transaction.


Je pense en avoir terminé avec ce petit guide. N'hésitez pas à partager en commentaire si vous connaissez d'autres voies.

Pays de Galles indépendant !!!!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ces auteurs autoédités aigris

Petit guide pour auteurs indés débutants

Bilan du salon de Kercabellec 2017