John Fade - la recherche derrière l'histoire

Écrire une histoire, ça implique forcément d'avoir un certain background, basé soit sur l'expérience, soit sur la recherche. Comme il est assez peu probable de connaître tout sur tout, la recherche est une étape quasi indispensable à tout récit, qu'il soit fictif ou non. Enfin, si vous avez envie d'ajouter une couche de cohérence, bien sûr.

J'ai décidé de partager avec vous les recherches que j'ai faites pour John Fade, aussi bien pour "L'affaire Johan Jones" déjà publié que pour "mAc  dAmes" en cours de finition. Que vous soyer lecteur ou auteur débutant, vous allez vite vous rendre compte que la phase de recherche peut être vraiment longue et complexe si on a le soucis du détail.

1) La localisation


John Fade habitant New Boston, il me fallait d'abord connaître le Boston actuel avant d'imaginer sa version futuriste. J'ai donc passé un temps certain sur Google map pour me familiariser avec la structure de la ville, les noms de ses quartiers et rues.

2) Architecture


Une partie de la ville ayant été détruite (mais pas toute, je ne vous spoilerai pas pourquoi, z'avez qu'à lire ^^) et reconstruite, il me fallait là encore connaître l'architecture actuelle de la ville pour savoir comment la décrire. Une petite recherche supplémentaire m'a permis de savoir que ce style était nommé "Nouvelle Angleterre".

3) Boissons

Ben oui, John étant un détective privé cliché (parfaitement assumé et voulu), il lui fallait boire du bourbon. Je devais donc en savoir plus sur les différentes marques pour lui choisir sa préférée.

4) Les lieux


Pour pouvoir décrire les lieux dans lesquels se passe l'action, il me fallait également avoir une vision précise de leur architecture, décoration, aménagement, etc.

5) Les objets

Connaître les modèles et caractéristiques des objets présents dans l'histoire est également un plus, pour moi en tant qu'auteur, mais aussi pour les lecteurs. Car même s'ils ne connaissent pas précisément les objets (qui connait le poids d'un Colt Python .357 magnum ?), le fait de détailler, même légèrement, aide à l'immersion.



Bon, je ne vais pas détailler toute ma recherche, histoire de ne pas faire un article de 15km de long, vous avez saisi le principe. Mais même s'il ne fournit pas tous les détails aux lecteurs, le fait qu'un auteur en sache long sur tout ce qu'il écrit l'aide à proposer un récit cohérent. Et c'est selon moi le plus important, bien plus que le style ou l'émotion (même s'ils sont importants, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit ^^)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ces auteurs autoédités aigris

[Nouvelle] Ivy

Comment soutenir un auteur indé ?